Wednesday, November 19, 2008

Meanwhile, in the ghetto...

Pourquoi Calixa Lavallée? Parce que ma nouvelle école est au centre de Natori, parce que les jeunes qui y étudient sont, pour la plupart, dépendant des calories fournies lors du repas du midi. Parce qu’ils ont des uniformes déchirés, des sacs d’écoles en lambeaux… (Maintenant que j’y pense, un grand homme m’a déjà fait remarquer que les étudiants de Calixa-Lavallée n’ont pas de sac d’école). Parce que les étudiants sont moins respectueux, moins souriants. Surtout les garçons de 3e année. Je n’ai pas aidé ma cause en étant le coach de l’équipe de soccer qui les a écrasés 4 matches de suite.

Sinon, les filles me pourchassent, me poussent dans un coin et me posent des questions plutôt personnelles pendant les pauses. J’ai mis les plus gangters de mon bord en leur montrant le contenu de mon IPod. J’essaie de leur raconter Montréal-Nord, Ahuntsic Zoo et NDG mais les mots ‘Ghetto’ ‘Bum Rush’ ’67 Saint-Michel’ et ‘black on black’ ne sont pas des termes que l’on nous apprend lors d’un cours de japonais 101…

Je les aime bien malgré tout… sauf 1. Je lui ai donné le surnom de ‘jeune pédé’. Il a pendant les 150 minutes de cours que j’ai donné dans sa classe depuis mon arrivée. J’imagine qu’il passe ses nuits à lire des mangas… Peu importe, je serai heureux de le voir passer la moppe dans un McDo. La prof avec qui j’enseigne ne veut pas intervenir, donc j’ai entrepris de le garder éveillé de toutes les façons imaginables. Mais je commence à être à cours d’idée… Il me reste encore 19 jours de travail avant de partir en Thaïlande! Anyway, je suis ouvert à toutes suggestions.

J’ai peur pour la sécurité de mon vélo mais j’ai une gang de rue à mon service si jamais quelqu’un décidait de le voler. Le nom que j’ai donné à ce regroupement de jeunes voyous : Pachinko Panda 9. C’est moins beau et ça sonne moins bien que les Amimaux ou les Aigles du Collège Jean-Eudes mais ils sont moins beaux et ils sonnent moins bien également!

No one, I repeat : NO ONE messes with the Bouc Masqué.. lol


-----------------------------------------------------------------------

How sweet it is to work in a school that reminds me of the neighbourhood I grew up in... This school is in the center of Natori, I see the cranes all around while I’m teaching. Some kids look poor, others look just filthy, but most of them are in love with me... It helps that I come in the morning looking like a white Ol’ Dirty Bastard. I get off my bicycle and there is a gang in the corner, trying to impress me. I walked straight up to them and I’m like ‘WHAT??! You wanna start something’, and then I make them listen at my IPod, show them some gang signs and BAM!!!! , I have the street gangs on my side!

Once again (3 schools on 3) the girls think I’m the greatest thing since sliced bread. They ask me all kinds of questions that cannot be repeated. Of course, there are some bad sides to all this. The first school was perfect on all levels, the second one had a family atmosphere to it, but the kids at both schools we’re pretty respectful and funny. I have to admit that the 3rd year students in this school, they pretty much SUCK. I have one in particular who has been sleeping through all my classes (3), wearing his G-Unit winter jacket. I’m so very insulted by this, but I was told a million times that we can’t do discipline here. So I walk around the class and ‘accidentally’ kick his chair. Also, I sometimes ‘accidentally’ lift his desk up in the air, or pull it quickly. The dude is a straight up loser; he probably reads manga until 4 am, that’s why he can’t stay awake. I’ll be happy to see him clean up a McDonald’s washroom for a living. I’m looking for other solutions, the Japanese teacher I’m working with, she’s going with the ‘Meeeh, what can I do’ approach. I’m looking into it, maybe I’ll drop chalk in his hair (or gum), maybe I’ll tie his shoes together or maybe I’ll just keep treating him like the loser that he is.

Either way, it’s kind of fun to work in an inner city type school, changes the routine I had. And after school, I can walk the 2 minutes that separate me from the batting cages and go unwind there. And if one of these fools touches my bicycle, well I got my posse running 15 deep who will be looking for the a**hole!

To quote the Wu-Tang Clan: P-Y sensei ain’t nothing to fuck with... lol

6 comments:

Chris said...

I have a school just like that!
They are the best!

BOZO said...

Hey champion,
Je suis alle a Calixa and I had a school bag...
A school bag full of CRACK... LOL
Just kidding

Anonymous said...

J,adore tes capsules... Un mélange de vérités décapantes, d'humour, de sensibilité et un sens du "conte urbain" fascinant.
J,adore mais je suis ton père alors c'est gagné un peu d'avance.
Pour le sac d'école à Montréal Nord je suis pret à témoigner jusqu'à la cour suprême
Bon séjour dans ton école surprise...
à dimanche sur web
Je t'embrasse

Thunderstorm said...

Ouin, pas facile faire sa loi au Japon! En tout cas, tu as l'air de trouver plein de trucs créatifs pour trouver ta juste place là-bas. Lâche pas mon gars, le ghetto, tu connais ça!

Sylvain said...

J'comprends pas pourquoi c'est pas possible de les discipliner, mais vu que c'est un JHS ils ont pas de notes donc ils graduent de toute façon, et c'est probablement pourquoi ils s'en foutent.

Moi à mon école c'est le contraire, je suis un des profs en charge de la discipline pour les premières année. Cré moé que j'me gêne pas pour confisquer leurs keitai, mangas, fer à friser (filles ET GARS, oui, oui), etc, et je les remets à leur place quand ils utilisent pas les formes respectueuses du japonais.

Busha sensei REALLY ain't nobody to fuck with LOL!

Anonymous said...

Welcome to real school life always some dude sleep'in in tha guetto!!!! That's why we earn SOOOOO much money... NOT!!!
LOL you crack me up babe
Caro xxxx